La nuit de Robinson

Dans le petit Canada pyrénéen

Situé sur un vaste plateau, à 1100 mètres d’altitude, son lac blottit entre les montagnes, entouré de forêts, Payolle est surnommé le Petit Canada et une fois sur place, on comprend mieux pourquoi ! Quelle somptueuse idée d’avoir installé ou plutôt, perché ces trois cabanes sur ces sapins. Arbizon, Pic du Midi et Montaigu, trois sommets emblématiques de la vallée pour ces trois maisonnettes en bois, sorties tout droit d’un conte de fée. En couple, en famille ou bien entre amis, ces habitations ont été pensées pour répondre au besoin de chacun. Pic du Midi & Taoulet permettront à parents et enfants d’avoir leur propre espace de vie et ce, en toute sécurité. Pour les plus romantiques, l’Arbizon, cabane en forme de champignon est la plus sauvage de toutes. Elle offre une vue imprenable sur le lac mais également sur le Pic du Midi. Enfin, Montaigu, sa hauteur et le hissage du petit déj, séduira sans aucun doute les plus aventuriers !

Une fois les clés en poche, il n’y a pas une minute à perdre, on file en direction des cabanes, l’envie de découvrir ce petit cocon est trop grande ! Longeant le lac, le chemin pour y accéder est charmant. De l’autre côté de la rive, de petites maisonnettes sont posées sur les flancs d’une montagne, le décor est tout simplement somptueux !

L’accès à la cabane s’effectue par une passerelle en bois suspendue. Arrivé sur la terrasse, on découvre alors une vue imprenable sur le lac. L’intérieur en bois est coquet, il y a ici un côté alpin qui est renforcé par les couvertures et rideaux à carreaux rouge et blanc. Une fois les affaires posées, on s’empresse de découvrir les environs.

À quelques pas du Parc National des Pyrénées, ce lieu possède une faune et une flore extrêmement riches. Bien évidemment, il est impossible de louper les troupeaux de vaches ou encore de chevaux. Avec un peu de patience et un zeste de chance, on peut également apercevoir d’autres animaux comme les biches ou encore les cerfs, rendant alors la scène complètement féérique ! En fin de journée, la température est idéale pour s’offrir une balade autour du lac avant d’aller dîner.

De retour dans les cabanes, un panier du terroir mais également un apéritif peuvent être servis. On profite du beau temps pour manger sur la terrasse de la cabane avec comme toile de fond, les dernières lueurs du soleil rayonnant sur le lac. Le vent soufflant contre les feuilles et quelques chants d’oiseaux résonnent encore dans la forêt, annonçant d’ores et déjà une nuit des plus paisibles. Il n’y a plus qu’à se glisser sous la couette et à se laisser bercer par les sons que nous livre la forêt. Au passage, si vous entendez des petits bruits nocturnes, aucune inquiétude, ce sont simplement les écureuils qui s'amusent sur le toit !

Au petit matin, quoi de plus naturel comme réveil que celui du chant des oiseaux ? Une fois debout, il suffit simplement d’aller sur le balcon et de tirer la corde sur laquelle est attaché le petit déjeuner. Une fois ce dernier hissé, il n’y a plus qu’à s’installer confortablement sur la terrasse et à profiter de ces instants pour le moins privilégiés. Une fois le repas terminé, il est temps d’aller explorer les contrées environnantes.

Une multitude de randonnées de tous les niveaux s’offrent aux marcheurs mais l’une des plus belle balade reste très certainement celle menant au lac d’Arou. Il suffit de prendre la direction de la Hourquette d’Ancizan, la route vaut à elle seule le coup d’oeil. Après quelques lacets au pied des grands conifères, le ruban d’asphalte débouche sur un vaste plateau. Ici, le spectacle est incroyable, chevaux, ânes et vaches paissent paisiblement. Encore quelques virages et la Hourquette se dessine. Ce joli promontoire dominant la vallée est le point de départ de la balade. Un chemin bien tracé mène au lac, surplombant les pâturages, ce dernier offre tout au long de la randonnée, de superbes points de vue sur les sommets environnants et notamment sur le plus célèbre d’entre eux, le Pic du Midi.